Tshisekedi avait juré de mettre fin à sa carrière s’il violait l’accord

Tshisekedi avait juré de mettre fin à sa carrière s’il violait l’accord

Consterné par la volte-face de Félix Tshisekedi, puis de Vital Kamerhe, qui ont « retiré » leur « signature » de l’accord de Genève sur la désignation d’un candidat unique, le médiateur a publié mardi leurs lettres d’engagement. La LIbre Afrique a eu accès à celle de Félix Tshisekedi.


Le texte diffusé par la Fondation Koffi Annan, qui avait organisé la rencontre de Genève au cours de laquelle sept dirigeants de l’opposition congolaise s’étaient engagés dimanche en faveur d’un candidat unique de l’opposition à la présidentiellede décembre, Martin Fayulu, est dévastateur pour Felix Tshisekedi.

Ce dernier s’était en effet « engagé sur l’honneur à respecter scrupuleusement toutes les dispositions de l’Accord Lamuka », nom de l’accord de Genève. « Je m’engage en outre à ne pas trahir le peuple congolais en violant les dispositionsprécitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la Nation et à la sanction de mes pairs ».

Le texte est signé de la main de Félix Tshisekedi et daté du 11 novembre à Genève.

https://afrique.lalibre.be/27237/rdcongo-fayulu-candidat-unique-de-lopposition-felix-tshisekedi-renie-sa-signature/

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos