RDC : l’opposition met Nangaa en demeure

RDC : l’opposition met Nangaa en demeure

Le collectif des partis et regroupements politiques de l’opposition ont adressé, jeudi 1er novembre, un mémorandum au parton de la Commission électorale nationale indépendante.

Un texte dans lequel ils demandent à Corneille Nangaa, en mettant en exergue la mobilisation populaire du 26 octobre, de « mettre de côté » la machine à voter. Ils rappellent dans cette lettre que cette machine à voter est illégale et qu’elle contrevient aux prescrits de la Constitution.

Dans le même ordre d’idée, ils demandent la « radiation complète dans le fichier électoral, des personnes enrôlées irrégulièrement sans empreinte ».

Le texte demande aussi la mise en place d’une commission technique pour assurer le suivi des préparatifs techniques pour la mise en place d’un « vote papier ».

Pas question pour les signataires de ce mémorandum d’entrevoir un éventuel boycott du scrutin ou de donner la possiblité au pouvoir et à la Ceni d’accuser l’opposition d’être responsable d’un éventuel report.

Et les responsables de l’opposition d’exiger que le patron de la Ceni réponde à leurs attentes avant le 3 novembre, sans quoi d’autres actions de mobilisation de la population seront lancées.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos