RDCongo: violences de creuseurs artisanaux à Kolwezi

RDCongo: violences de creuseurs artisanaux à Kolwezi

Par Marie-France Cros.

Bilan encore incertain des violences qui se sont produites dimanche à Kolwezi, à côté du site de la société KCC (Kamoto Copper Company), propriété du Suisse Glencore, vers Tchala et Luilu, entre creuseurs artisanaux et forces de l’ordre.

Les creuseurs se seraient révoltés parce qu’ils n’ont pas accès aux remblais de KCC et auraient attaqué les gardes miniers de cette entreprise, appuyés par la police. Les réseaux sociaux affirment que deux Chinois auraient été tués maisLa Libre Afrique.be n’a pu obtenir aucune confirmation de cette rumeur. « Les Chinois ne sont pas présents à KCC mais il existe des conflits entre creuseurs et des conflits entre eux et les comptoirs (NDLR: d’achat de minerais) autorisés et/ou illégaux qui, eux, sont parfois tenus par des Chinois », a indiqué à La Libre Afrique.be une source minière au Katanga.

Les violences sont « montées très vite », ajoute cette source. « Mais dès dimanche soir, le calme était revenu ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos