Des Congolais tués en Angola en marge de l’expulsion de clandestins

Des Congolais tués en Angola en marge de l’expulsion de clandestins

Plusieurs Congolais ont été tués en Angola en marge d’une opération lancée par Luanda pour expulser les étrangers en situation irrégulière qui vise des milliers de Congolais, ont rapporté lundi des sources des deux pays. La télévision publique angolaise TPA parle de onze morts, dix Congolais et un policier angolais, lors d’affrontements à Lucapa, dans la province angolaise du Lunda Norte. Selon les témoins cités par TPA, un groupe de chercheurs d’or congolais a commencé mercredi à attaquer les ressortissants et la police, en réponse à l’opération anti-illégaux. L’intervention de la police aurait fait deux morts congolais. Le lendemain, après des affrontements, huit Congolais et un policier angolais auraient été tués.

En RDC, un « comité des Congolais vivant en Angola » avance le chiffre de 14 Congolais tués samedi dans des affrontements avec la police angolaise à Lucapa.

Selon TPA, la ville est calme depuis vendredi, et environ 6.000 Congolais sont rentrés volontairement depuis le début de l’opération.

Le poste-frontière congolais de « Kamako est submergé », selon Jean Kambamba, chef d’antenne du programme de l’hygiène aux frontières en poste à Kamako (Kasaï). Il avance que depuis jeudi jusqu’à ce lundi matin, son service a enregistré des milliers de Congolais traversant la frontière pour regagner leur pays.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos