La RDC table sur une croissance de 5,6% l’année prochaine

La RDC table sur une croissance de 5,6% l’année prochaine

La République démocratique du Congo table sur une croissance de 5,6% de son produit intérieur brut (PIB) en 2019, selon le projet de budget adopté mardi en conseil des ministres.

L’exécutif du président Joseph Kabila, qui doit rendre le pouvoir à l’issue des élections du 23 décembre, mise sur un PIB de quelque 54 milliards de dollars, pour un pays de 76 à 85 millions d’habitants, selon un compte-rendu du conseil des ministres parvenu mercredi à la presse.

Le budget 2019 sera « en équilibre en recettes et en dépenses » à 5,7 milliards de dollars soit « un taux de régression de 0,01% par rapport à son niveau de 2018 », selon la même source.

Le gouvernement a misé sur un taux de change de 1790 francs congolais pendant l’exercice 2019, contre environ 1650 actuellement. Le dollar est utilisé dans toutes les transactions quotidiennes et dans tout le pays avec le franc congolais.

RDC: hausse de 25% du prix de la farine à Kinshasa

Ce projet de budget adopté en conseil des ministres doit encore être adopté par le Parlement avant les élections du 23 décembre.

A douze semaines des échéances électorales deux fois reportées, « l’examen et l’adoption de ce budget sont urgents pour une gestion saine des finances de l’État », a déclaré le député de la majorité Henri Thomas Lokondo, même s’il admet que son exécution « en l’état » par le nouveau président élu et une nouvelle majorité ne sera pas évidente.

Depuis 2012, la RDC a connu « une croissance robuste et soutenue » de son économie jusqu’au choc provoqué par l’effondrement des prix du cuivre sur les marchés mondiaux en 2015.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos