100 millions d’euros de perte en cinq ans pour Air Côte d’Ivoire

100 millions d’euros de perte en cinq ans pour Air Côte d’Ivoire

Air Côte d’Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne, a subi en cinq ans une perte de 65 milliards de francs CFA (99 millions d’euros), comme le prévoyait son plan d’affaire à sa création en 2012, a annoncé lundi à Abidjan son directeur général adjoint.

« Le plan d’affaire validé par le conseil administration et par nos administrateurs disait que de 2013 à 2017, la compagnie devrait perdre 60,2 milliards de FCFA (91 millions d’euros) », a déclaré à l’AFP Laurent Loukou, directeur général adjoint d’Air Côte d’Ivoire, partenaire d’Air France-KLM.

« Dans les faits, on a perdu 65 milliards de FCFA, soit une différence de cinq milliards sur les cinq ans, en raison d’une hausse du prix du pétrole », a-t-il souligné.

Outre le pétrole, qui représente 30% des charges de la compagnie, le retard pris dans le renouvellement de la flotte prévu avant 2016 a contribué à ce déficit.

« Le modèle commercial est une réussite, mais pour arriver à la rentabilité, il faut une meilleure répartition de la richesse créée. Tant que ce point n’est pas traité, il sera difficile de parler de rentabilité », a expliqué M. Loukou, dénonçant « les redevances et les taxes trop élevées » pratiquées par l’Etat et les opérateurs aéroportuaires.

Air Côte d’Ivoire, créée en 2012 après la faillite d’Air Ivoire, est détenue à 58% par l’Etat ivoirien, à 23% par le groupe privé ivoirien Goldenrod, à 11% par Air France et à 8% par la Banque ouest-africaine de développement, selon les chiffres fournis par la compagnie.

La Banque africaine de développement (BAD) a récemment estimé qu’en « dépit d’une croissance récente », le secteur du transport aérien en Afrique de l’Ouest et du Centre demeurait faible, entravant ainsi « la croissance économique et l’intégration régionale ».

42 compagnies nationales ont disparu dans cette région (de Nouakchott à Kinshasa) de 2000 à 2018, en raison des « coûts très élevés des redevances et des charges d’exploitation », a dénoncé M. Loukou.

Air Côte d’Ivoire a transporté 2,8 millions de passagers en cinq ans, dont 850.000 en 2017, contre 700.000 en 2016, et prévoit d’atteindre 950.000 passagers en 2018.

Son capital a régulièrement augmenté, de 25 milliards de francs CFA (38 millions d’euros) en janvier 2013, à 130 milliards FCFA (200 millions d’euros) actuellement.

La compagnie a annoncé l’acquisition de cinq nouveaux avions d’ici à trois ans pour poursuivre son expansion en Afrique où elle dessert déjà 20 capitales. Air Côte d’Ivoire compte quatre appareils Bombardier Q400, quatre Airbus A319 et deux Airbus A320.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos