L’appel de Beni à l’ONU et la SADEC : « venez nous sauver »

L’appel de Beni à l’ONU et la SADEC : « venez nous sauver »

Le ville et le territoire de Beni sont devenus synonymes d’enfer sur terre. Depuis quatre ans, des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants ont été tués, bien plus encore ont été enlevés (essentiellement des femmes et des enfants).

Face à ce drame insupportable; aux appels répétés de la population pour pouvoir simplement vivre en paix, les forces armées congolaises répondent par le silence ou reconnaissent qu’elles sont « débordées ».

Face à ce constat d’impuissance, les représdentants des partis politiques de l’opposition congolaise implantés à Beni ont signé un mémorandum qui tient en deux points.

Le premier appelle le conseil de sécurité des Nations unies à voter une résolution qui reconnaisse la nécessité d’une ingérence humanitaire pour venir en aide à la population civile de Beni.

Le second point s’adresse aux pays de la SADEC  et leur demande de mobiliser, de disponibiliser et de déployer sans délai une force spéciale et indépendante de toutes les forces présentes en RDC en vue d’éradiquer cette menace des massacres à répétition qui pèsent sur Beni.

Désormais, définitivement, personne ne pourra dire qu’il ignorait ce qui se déroulait à Beni.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos