RDC : Le Kasaï oriental paralysé pour 15 mètres de bitume !

RDC : Le Kasaï oriental paralysé pour 15 mètres de bitume !

Le gouverneur du Kasaï oriental Ngoyi Kasonji interpelle les autorités suite à la fermeture de l’aéroport de Mbuji May.

L’interview du gouverneur est symptomatique de la situation générale de la République démocratique du Congo.

La piste de l’aéroport de la capitale du diamant est fermée suite à un problème avec le recouvrement du sol. Quinze mètres sont impratiquables et c’est tout l’aéroport qui est à l’arrêt. Pire, et c’est le gouverneur qui le dit lui-même, en appelant à la rescousse la RVA, un vice-ministre et le ministre des Finances, tout en veillant bien à ne pas critiquer le premier cercle du pouvoir, c’est toute la province qui subit les conséquences de ces quelques mètres qui doivent être goudronnés.

Et pour expliquer les conséquences possibles de la fermeture de l’aéroport, le gouverneur rappelle qu’il n’y a pas de route dans sa province enclavée et que le train peut mettre trois mois avant d’arriver.

Quinze mètres peuvent donc désormais ébranler tout l’approvisionnement d’une des provinces les plus riches de la RDC. « C’est une question de volonté », explique le gouverneur qui insiste sur le fait que le petit geste attendu de Kinshasa pour ces fameux 15 mètres de piste à réparer ne sera qu’une étape transitoire « en attendant le financement de la BAD et d’autres gros financements… » .  Bref, la communauté internationale est attendue à la rescousse de la RDC qui, parallèlement, refuse la main tendue de cette même communauté internationale pour le soutenir dans le processus électoral.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos