RDC:  la VSV dénonce les exécutions sommaires à Kinshasa

RDC:  la VSV dénonce les exécutions sommaires à Kinshasa

 
Par MFC.
 
L’organisation de défense des droits de l’homme La Voix des Sans Voix (VSV) dénonce, dans un communiqué de presse, les exécutions sommaires et extrajudiciaires dans la capitale congolaise.
 

Elle souligne en particulier les cas les plus récents: les enlèvements de plusieurs jeunes gens à Kinshasa, dans la commune populaire de Kalamu, le samedi 15 septembre, dont une partie ont été retrouvés le lendemain à l’état de cadavres jetés dans les rues.
 
Des hommes armés et parfois masqués
 
La VSV détaille les cas de treize personnes enlevées le 15 septembre, par des hommes en armes dont on signale, pour certains cas, qu’ils étaient « masqués ». Dans un cas, ils portaient des uniformes de la police. La plupart ont été enlevés à leur domicile. Dans certains des cas, les agresseurs ont volé leurs victimes avant de les emmener dans des véhicules qui sont généralement une ou plusieurs jeeps et des « ketchs ».
 
Cinq victimes ont été retrouvées mortes – notamment par strangulation – et leur cadavre jeté dans les rues de Kalamu. Cinq autres ont disparu et trois ont été relâchées après avoir été battues par leurs ravisseurs.
https://afrique.lalibre.be/24955/rdc-le-congo-est-il-un-petit-handicape/
 
Mettre un terme aux exécutions sommaires
 
La VSV rappelle aux autorités congolaises « qu’il leur incombe au premier chef la mission de sécuriser les personnes et leurs biens. Il est donc temps que les autorités se ressaisissent en garantissant effectivement le droit à la vie à toute personne se trouvant sur le sol congolais ». L’organisation demande « une enquête urgente et indépendante pour faire la lumière sur ces exécutions sommaires et extrajudiciaires en vue d’établir les responsabilités et sanctionner les coupables conformément à la loi ».
 
Elle insiste aussi pour que le gouvernement mette « un terme aux pratiques d’exécutions sommaires et extrajudiciaires en privilégiant le transfert des présumés coupables (sic) vers des juridictions compétente où leur droit à la défense sera garanti ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos