RDC : Une offensive des ADF fait au moins 16 morts à Beni

RDC : Une offensive des ADF fait au moins 16 morts à Beni

Par Esther Nsapu, correspondante à l’Est de la RDC

Une dizaine de personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans la nuit de samedi à dimanche à Béni (province du Nord-Kivu) lors d’une nouvelle incursion de présumés rebelles ougandais de l’Allied Democratic Forces (ADF).

Au moins 16 corps, dont la plupart sont des civils, ont été découverts ce dimanche matin. Pas moins de 10 personnes ont également été blessées par balles, parmi elles des femmes et des enfants. Par ailleurs, plusieurs enfants sont portés disparus suite aux échanges de tirs entre l’armée et les assaillants le samedi soir. On dénombre également des boutiques pillées et des véhicules endommagés par des coups de feu sur le parking situé non loin du rond point Nyamwisi sur la route de Kasindi.

La société civile sur place indique que les assaillants ont fait irruption dans un quartier appelé Kasinga, un quartier de la commune de Rwenzori (en ville de Béni) vers 17h30 en attaquant une position des Forces armées de la RDC. Les coups de feu se sont prolongés jusque vers 21h30.

RDC: un soldat tué dans des combats entre l’armée et des rebelles ougandais près de Beni

D’après Kizito Hangi, vice président de la société civile à Béni, « l’ennemi est entré  depuis les quartiers Kasinga, Boikene, Paida Kasabinyole et Rwangoma en tirant plusieurs coups de feu. Les habitants de ces quartiers ont voulu prendre la fuite et aller vers d’autres quartiers pour se cacher et c’est là que les assaillants ont tiré sur eux à bout portant occasionnant de nombreux morts et blessés. Pour le moment, à l’hôpital de général de Béni, seuls 16 corps ont été enregistrés à la morgue et des blessés sont actuellement soignés dans différents structures sanitaires. Mais nous ne cessons de déplorer l’inaction des forces armées de la RDC qui sont connues pour arriver en retard. L’ennemi est devenu plus fort que l’armée car c’est lui qui attaque et tue quand et où il veut. C’est une honte pour nos autorités mais aussi pour la Monusco qui ne réagit pas alors qu’elle dispose des moyens nécessaires pour empêcher ces massacres ».

Contacté, le porte parole de l’armée congolaise, a parlé de 14 civils et de 4 militaires tués en privilégiant la piste terroriste.

Sud-Kivu : Plusieurs villages occupés par les Maï-Maï Yakutumba

Kizito Hangi ajoute que ce bilan humain est encore provisoire et peut être revu à la hausse car les recherches d’autres corps continuent dans la commune de Rwenzori principalement à Kasinga, lieu où les rebelles ougandais ont fait irruption. Ce quartier reste jusqu’à présent inaccessible.

Ce dimanche matin, les populations des différents quartiers de Béni ont exprimé une nouvelle fois leur ras-le-bol en brûlant des pneus dans certaines rues de Béni suite à cette nouvelle incursion des rebelles ougandais et à l’inaction des autorités congolaises.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos