RDCongo: Tshopo: les moyens de l’Etat détournés pour la campagne de Shadary

RDCongo: Tshopo: les moyens de l’Etat détournés pour la campagne de Shadary

 
Par Marie-France Cros.
 
La campagne électorale n’est légalement pas encore autorisée pour la présidentielle du 23 décembre. Mais dans la Tshopo, elle a déjà commencé…
 

Le vice-gouverneur de cette province, issue du démembrement de l’ex-Province orientale, Gaspard Bosenge, a en effet signé, le 4 septembre dernier, un document offciel du gouvernorat « pour le gouverneur », celui-ci étant « en mission ». La lettre est adressée aux membres du Comité provincial restreint de Sécurité, soit un organe officiel de la province.
 
Dans cette lettre, M. Bosenge donne « instruction » de « prendre toutes les dispositions nécessaires pour (L’)accueil » d’Emmanuel Ramazani Shadary, « candidat Président de la République du Front commun pour le Congo FCC », la coalition kabiliste. Il est précisé que cet accueil doit être « chaleureux et digne de son rang ».
 
On ne peut manquer d’y voir un détournement des moyens de l’Etat au profit d’un des candidats à la Présidence et cela même alors qu’il n’est légalement pas encore autorisé de faire campagne.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos