Afrique: l’UE pour le libre échange

Afrique: l’UE pour le libre échange

 
 
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a proposé mercredi à Strasbourg de bâtir « une nouvelle alliance », « un nouveau partenariat » entre l’UE et le continent africain, assurant que cela pourrait y créer jusqu’à 10 millions d’emplois dans les cinq prochaines années.

 
« La Commission propose aujourd’hui une nouvelle alliance (…) pour des investissements et des emplois durables », a-t-il déclaré devant le Parlement européen à Strasbourg. Un nouveau partenariat économique entre les deux continents « permettrait à créer jusqu’à 10 millions d’emplois en Afrique dans les cinq prochaines années », a-t-il assuré. « 36% du commerce de l’Afrique se fait d’ores et déjà avec l’UE, mais les échanges commerciaux entre nous ne sont pas suffisants », a-t-il estimé.
 
« Je suis convaincu que nous devons faire évoluer les nombreux accords commerciaux entre les pays africains et l’UE vers un accord de libre échange de continent à continent, un partenariat économique entre partenaires égaux », a ajouté le chef de l’exécutif européen. Il faut selon lui « arrêter d’envisager » les relations de l’UE avec l’Afrique « dans la seule perspective de l’aide au développement ». « L’Afrique n’a pas besoin de charité, elle a besoin d’un partenariat équilibré », a-t-il insisté.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos