RDC: l’affaire du « faux » passeport de Katumbi classée sans suite

RDC: l’affaire du « faux » passeport de Katumbi classée sans suite

La justice belge a décidé de classer sans suite l’affaire du faux passeport de Moïse Katumbi Chapwe. 

Le 11 juin dernier, Moïse Katumbi s’est vu saisir son passeport à l’aéroport de Bruxelles nationale alors qu’il rentrait en Belgique après  un déplacement en Israël. Le motif invoqué par les douaniers pour justifier cette saisie:  le passeport n’était pas reconnu par les lecteurs électroniques.

Cette saisie avait naturellement impliqué l’ouverture d’une information judiciaire par la justice belge. « Une enquêtede routine, comme il y en a tant« , comme nous l’indiquait, à la fin du mois d’août, un agent du parquet de l’arrondissement de Hal-Vilvorde où le dossier avait été ouvert.

Ce début de semaine, la justice belge a décidé de classer ce dossier sans suite. Une information qui a été confirmée par l’avocat de Moïse Katumbi Chapwe, Maître Pascal Vanderveeren qui a confirmé à Lalibreafrique.be que ni lui ni son client n’avaient été entendus par la justice.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos