La pluie aidant, la ville du Cap allège le rationnement de l’eau

La pluie aidant, la ville du Cap allège le rationnement de l’eau

Les autorités de la deuxième ville d’Afrique du Sud, Le Cap, ont décidé lundi de lever pour partie les mesures de rationnement de l’eau imposées il y a quelques mois à leur population en raison de la sécheresse historique qui frappe la région.

« Le niveau d’eau du barrage du Cap atteint presque 70% de sa capacité maximale grâce aux bonnes précipitations du début de l’hiver et aux efforts remarquables d’économie accomplis par les habitants », s’est réjoui le maire adjoint, Ian Neilson.

« Les restrictions à la consommation d’eau et les prix qui y sont associés vont donc être prudemment assouplis », a-t-il ajouté.

La consommation quotidienne « autorisée » d’eau du robinet va donc passer de 50 à 70 litres, selon la municipalité.

Victime de son pire épisode de sécheresse depuis un siècle, la ville du Cap avait été obligée de rationner la consommation de la plupart de ses habitants afin d’éviter le redouté « jour zéro » où l’eau cesserait de couler aux robinets.

Outre les particuliers, cette situation a également affecté l’économie de la région, notamment le secteur de la viticulture qui emploie 300.000 salariés et contribue à 11% des revenus de la province du Cap occidental.

Selon l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production sud-africaine devrait chuter de 20% cette année à cause de la seule sécheresse.

Ces dernières semaines, la région du Cap a bénéficié d’importantes précipitations qui ont déjà permis aux autorités, en juin, de lever l’état de catastrophe naturelle.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos