RDC : Le PAM assiste en vivre les déplacés de l’épidémie du virus Ebola

RDC : Le PAM assiste en vivre les déplacés de l’épidémie du virus Ebola

 Par Esther Nsapu, correspondante dans l’Est de la RDC

En Partenariat avec Caritas (l’agence d’aide internationale), le Programme Alimentaire Mondial (WFP) a commencé, ce jeudi 30 août, la distribution des vivres aux patients et aux autres personnes directement touchées par l’épidémie du virus Ebola dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC).

Environ 4.000 personnes reçoivent une ration alimentaire d’un mois composée de céréales, de haricots, d’huile végétale et de sel iodé. Pour renforcer la réponse aux patients gravement malades, le PAM achemine également des biscuits à haute valeur énergétique de Dubaï vers Goma. Ils sont souvent utilisés en cas d’urgence car ils sont légers, faciles à transporter et n’ont pas besoin d’installations de cuisine. Cette ration est destinée aux malades hospitalisés dans différents centres des santés et aux soignants dans les hôpitaux des villes de Mangina et Béni. Parmi les bénéficiaires on compte les femmes et les enfants.

Afin d’atteindre les personnes ayant été en contact avec des personnes malades et leurs familles, et pour limiter les mouvements de population qui pourraient propager le virus, des vivres sont également distribués dans les villages des zones frappées par l’épidémie.

Pour Claude Jibidar, directeur du PAM en RDC, « cette dixième épidémie d’Ebola se déroule dans une zone de conflits armés actifs et de déplacements. Il présente un risque d’urgence médicale régionale impliquant trois pays, la RDC, le Rwanda et l’Ouganda. Avec un soutien alimentaire, logistique et aérien déjà fermement implanté, le PAM s’engage à faire encore plus, afin de sauver des vies et d’empêcher la propagation de l’épidémie. »

Avant que l’épidémie d’Ebola soit déclarée dans le Nord-Kivu, le 1er août dernier, le PAM assistait déjà des centaines de milliers de personnes déplacées par les conflits armés dans la province du Nord-Kivu. Dans le territoire de Beni, l’épicentre de l’épidémie d’Ebola, 12000 personnes déplacées ont reçu les rations alimentaires mensuelles depuis juillet.

Au total, 111 patients souffrant de la maladie ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie  dont 83 cas confirmés et 28 cas probables. Plus de 4 000 personnes ont été vaccinées à Mandima, Mabalako et Oicha à Beni ainsi que les membres d’une nouvelle équipe en provenance de Kinshasa.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos