Est de la RDC: un journaliste d’une radio locale enlevé

Est de la RDC: un journaliste d’une radio locale enlevé

Une organisation de défense de la presse s’est inquiétée mardi de l’enlèvement d’un journaliste dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) par des hommes armés qui réclament une rançon. Selon Journaliste en danger (JED), le directeur d’une radio locale de Rutshuru, Emmanuel Tusenge Sebazungu, a été kidnappé dimanche dans ce territoire de la province du Nord Kivu.

Conduit par son frère sur une moto, il revenait d’un reportage pour Radio Umudiho FM au moment de l’embuscade tendue par les ravisseurs.

Son frère a été battu et abandonné dans un état critique, rapporte l’ONG.

« Les ravisseurs ont appelé ce matin (mardi) avec son téléphone et ont demandé une rançon de 6.000 dollars avant de le libérer », a affirmé un proche.

JED appelle les autorités du Nord-Kivu « à tout mettre en oeuvre » pour sa libération.

La police a affirmé à l’AFP avoir dispersé lundi des manifestants qui réclamaient la libération du journaliste à Rutshuru au motif que le rassemblement n’était pas autorisé.

L’Union nationale de la Presse congolaise (UNPC-Rutshuru) a décidé de la suspension des informations sur toutes les radios locales de Rutshuru, selon son président, Innocent Gashamba.

Le territoire de Rutshuru, dans le sud de la province du Nord-Kivu, est infesté par des groupes armés étrangers et des milices locales depuis plus de vingt ans. Les enlèvements avec demande de rançon y sont monnaie courante.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos