Macron veut réformer le G7, devenu un « théâtre d’ombres »

Macron veut réformer le G7, devenu un « théâtre d’ombres »

Le président français Emmanuel Macron souhaite réformer le G7, qui avait affiché ses divisions en juin, et renforcer le dialogue entre ce club de pays industrialisés et la Chine, l’Inde et l’Afrique. « Nous ne devons pas reproduire ce théâtre d’ombres et de divisions qui nous a davantage affaiblis qu’il ne nous a fait avancer », a-t-il souligné devant les ambassadeurs de France réunis à Paris.


Le dernier sommet du G7 s’est achevé sur un fiasco en juin au Canada, le président américain Donald Trump ayant rejeté le texte final et s’étant lancé dans une virulente diatribe contre le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur fond de désaccords commerciaux.
« Je souhaite que nous puissions en renouveler les formats et les ambitions », a ajouté Emmanuel Macron, dont le pays assumera la présidence tournante du G7 en 2019, après le Canada en 2018.
« Je proposerai d’ici à la fin de l’année aux autres pays membres une réforme en lien avec les Etats-Unis qui prendront après nous la présidence du G7 en 2020 », a précisé la chef de l’Etat.
« Nous devons, en restant un groupe cohérent porté par des niveaux de développement et d’exigence démocratiques communs, nouer un dialogue plus fort avec la Chine sur le climat et le commerce, avec l’Inde sur le numérique, avec l’Afrique sur la jeunesse », a-t-il souligné.
Le G7 est un groupe informel de grandes puissances (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Japon, Canada et Etats-Unis) créé en 1975, d’abord pour discuter d’économie puis d’autres thèmes comme la paix, l’environnement et le terrorisme. La Russie, qui avait rejoint ce club après la chute de l’URSS, en a été mise à l’écart après avoir annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014. Le G8 est alors redevenu G7.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos