Samy Badibanga sera candidat… à la députation provinciale

Samy Badibanga sera candidat… à la députation provinciale

Six candidats à la présidentielle ont donc été recalés. Parmi ceux-ci : un ancien vice-préident de la République (Jean-Pierre Bemba) et trois anciens Premiers ministres : Antoine Gizenga, Adolphe Muzito et Samy Badibanga.

La candidature de Samy Badibanga, ex-UDPS, ex-Indépendant devenu Progressistes a été invalidée pour défaut de nationalité d’origine.

Première surprise. En effet, entre le 17 novembre 2016 et le 18 mai 2017, ce même Samy Badibanga a pourtant bien été Premier ministre du président Joseph Kabila, pas encore tout à fait hors mandat au moment de son installation. A l’époque La Libre Belgique avait révélé que Monsieur Badibanga était ressortissant belge et n’avait donc pas la qualité pour embrasser cette fonction.

Mais c’était sans compter sur la célérité du ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, qui via l’attestation n° 137/CAB/MIN/JGS&DHIDCC/2016 du 25 novembre 2016 portant recouvrement de la nationalité congolaise d’origine et l’arrêté ministériel n°138/CAB/MIN/JGS&DH/2016 du 25 novembre 2016 portant recouvrement de la nationalité congolaise d’origine tous les deux publiés au Journal Officiel de la République démocratique du Congo dans son numéro spécial du 17 décembre 2016, permettait à son nouveau Premier ministre de retrouver sa nationalité congolaise, tout en lui supprimant sa nationalité belge sans qu’aucune démarche n’ait été faite en ce sens en Belgique. Badibanga était donc toujours bel et bien belge.

Extrait du Journal Officiel congolais du 7 décembre 2016 sur le recouvrement de la nationalité congolaise de Samy Badibanga 

Grâce à l’intervetion du ministre Thambwe, Badibanga devenait bon pour le service.

Une démarche ministérielle qui ne suffit pas/plus aux yeux de la CENI qui, vingt-et-un mois plus tard, décide d’invalider la candidature du même Badibanga pour défaut de nationalité .

Seconde surprise : Samy Badibanga, privé de course à la présidence se voit autoriser à participer à l’élection pour un des sièges à la députation provinciale dans la circonscription de Limete, à Kinshasa. Il est candidat sur la liste des Progressistes au côté de Marie-Thérèse Mazana et Hervé Pembele. Une circonscription où il devrait notamment affronter Gérard  Gékoko Mulumba,..

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos