RDC : Trois ans de prison requis contre 5 activistes de Filimbi

RDC : Trois ans de prison requis contre 5 activistes de Filimbi

La dernière audience du procès des cinq activistes du mouvement s’est déroulée ce jeudi à la prison de Makala et le ministère public n’a pas hésité dans sin réquisitoire à réclamer une condamnation à 3 ans de prison ferme contre les 5 activistes arrêtés et jetés en prison, le 30 décembre 2017 parce qu’ils sensibilisaient la population dans la perspective de la marche pacifique des catholiques congolais du lendemain.

Dans son réquisitoire, le ministère public a retenu l’offense au chef de l’État, la publication d’écrits subversifs et l’incitation à la désobéissance. Pour toutes ces infractions, le ministère public a requis un maximum de 3 ans de servitude pénale contre Carbone Beni, Grâce Tshiunza, Palmer Kabeya, Mino Bopomi et Cedric Kayembe.

Dans sa plaidoirie, la défense a demandé au tribunal l’acquittement pure et simple des activistes soutenant qu’il a clairement été démontré au cours de l’instruction que leurs actes en décembre 2017 étaient en soutien à l’appel du CLC et avaient pour objectifs le respect de la constitution, particulièrement en son article 220. Que le document de travail utilisé par Filimbi en date du 29 et 30 décembre 2017 ne contient aucun mot, aucune phrase, offensant le chef de l’État ou troublant l’ordre public.

L’affaire étant pris en délibérée, le tribunal a promis de rendre son jugement final dans 10 jours.

Sept mois et demi de détention

Carbone Beni et ses compagnons de lutte sont privés de liberté depuis près 230 jours. Arrêté le 23 décembre 2017, Palmer Kabeya a été placé en détention dans les locaux du service de renseignement militaire (DEMIAP), à Kinshasa. Les quatre autres militants ont été arrêtés le 30 décembre 2017 et incarcérés dans différents centres de détention de l’Agence nationale de renseignements.

Après avoir passé près de 6 mois dans les cachots secrets de l’ANR où tortures et intimidations leur ont été infligés, ils ont été transférés le 9 juin 2018 à la prison de Makala où s’est tenu leur procès.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos