Rwanda : Coup de balai dans les rangs de l’armée

Rwanda : Coup de balai dans les rangs de l’armée

L’armée rwandaise a licencié 10 militaires de haut rang et 57 sous-officiers pour faute grave.

Le lieutenant-colonel Innocent Munyengango, porte-parole des Forces rwandaises de défense, a confirmé jeudi que les soldats licenciés l’avaient été pour des cas d’indiscipline.

Il a déclaré que le licenciement avait été effectué conformément à la loi militaire et qu’il avait été approuvé lors d’une réunion du cabinet présidée par le président Paul Kagame mercredi. Dix officiers ont été démis de leurs fonctions par décret présidentiel et les 57 autres par arrêté ministériel. Les deux ordres ont été approuvés par le cabinet. 

Selon le décret présidentiel no 22/01 du 21/10/2016 établissant le statut spécial des Forces rwandaises de défense (FRD), « toute action honteuse, inacceptable et honteuse contraire à la doctrine des FRD et à leurs lois peut entraîner sa révocation ». En outre, une condamnation judiciaire supérieure à six mois peut entraîner le licenciement de l’armée.

Faits répétés

Récemment, les médias locaux ont rapporté que deux soldats de la garde présidentielle d’élite avaient été impliqués dans une bagarre dans le quartier de Kigali à Remera suite à es paris. Un soldat a été poignardé à mort.

Que pensez-vous de cet article?