RDC : Toujours pas de liberté pour les 5 activistes de Filimbi

RDC : Toujours pas de liberté pour les 5 activistes de Filimbi

Les cinq activistes du mouvement Filimbi sont toujours en détention depuis le 30 décembre, malgré les preuves fournies par leurs avocats.

La cinquième audience dans l’affaire opposant les cinq activistes prodémocratie du mouvement Filimbi au ministère public s’est tenue ce jeudi 9 août, en chambre foraine à la prison de Makala.

Lors de la poursuite de l’instruction, la défense a produit deux documents soutenant l’argumentaire de Carbone Beni et de ses compagnons d’infortune. Il s’agit d’une copie du document de travail utilisé par Filimbi les 29 et 30 décembre 2017 pour sensibiliser la population à participer à l’action du Comité Laïc de Coordination (CLC).

Ce document provient des comptes Facebook des certains militants Filimbi. Il s’agit de publications du 29 et du 30 décembre 2017 qui démontrent clairement que la pièce qui se trouve dans le dossier judiciaire, sur laquelle se fondent les préventions d’offense au Chef de l’État et appel à la désobéissance civile, est un montage grossier et non l’oeuvre des militants de Filimbi.

Le deuxième document produit par la défense est un communiqué du CLC annonçant la marche du 31 décembre 2017.

Aucune sentence n’a été prononcée et  l’affaire a été renvoyée au jeudi 16 août 2018 pour plaidoirie toujours dans la prison de Makala.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos