Gizenga ou Kabwelulu comme dauphin ?

Gizenga ou Kabwelulu comme dauphin ?

La majorité présidentielle devrait annoncer le nom de son candidat ce mardi après-midi.

Tous les cadres de la majorité présidentielle commencent à se réunir dans la ferme présidentielle de Kingakati, dans la périphérie de Kinshasa. Deux noms sont sur la table : Antoine Gizenga, le patriarche (92 ans), et Martin Kabwelulu, inoxydable ministre des Mines depuis son entrée au gouvernement Gizenga I en 2007.

La pression régionale et internationale est énorme sur le président hors mandat Joseph Kabila pour qu’il ne se représente pas. Sa famille politqiue n’a tenu aucun congrès pour chercher à désigner un dauphin. Si un candidat, autre que Kabila devait sortir du chapeau de la présidence (outre peut-être celui de Mme Kabila), il ne fait aucun doute qu’une guerre des clans éclaterait immédiatement au sein du parti.

En désignant un membre du Palu, le PPRD respecterait l’alliance passée en 2006 avec Gizenga et peut espérer éviter au maximum les dissensions en interne.

Il enverrait également un message rassurant à la communauté internationale.

Reste que le Palu de Gizenga a perdu de son aura au fil des ans, des exclusions (Muzito) et des compromissions avec le régime en place.

Antoine Gizenga, à la santé chancelante (il a passé quelques semaines à Bruxelles au printemps pour se faire soigner), ne peut envisager sérieusement de mener campagne. Martin Kabwelulu, en nettement meilleure forme, est pratiquement inconnu de la part du grand public. Les deux hommes ne peuvent prétendre faire le poids face à des candidats de la trempe de Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba ou même Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi. A moins évidemment d’un miracle venu de la « Machine à voter ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos