RDC : Vital Kamerhe investi candidat à la présidentielle

RDC : Vital Kamerhe investi candidat à la présidentielle

L’opposant congolais Vital Kamerhe a été désigné samedi par son parti, l’Union pour la Nation congolaise (UNC), comme candidat à l’élection présidentielle du 23 décembre en République démocratique du Congo (RDC), rapportent des médias locaux. L’UNC, le troisième parti d’opposition en terme de siège à l’Assemblée nationale, a aussi reconduit M. Kamerhe à sa tête pour un nouveau mandat de cinq ans et renouvelé la confiance à toutes les instances du parti à l’issue d’un congrès de deux jours à Kinshasa.

M. Kamerhe a annoncé qu’il déposerait lundi son dossier de candidature auprès de la commission électorale nationale indépendante (Céni).
« C’est un engagement, nous ferons tout pour avoir un candidat commun (de l’opposition, ndlr). Nous serons flexibles », a-t-il dit après une rencontre avec deux autres opposants, Jean-Pierre Bemba – tout juste rentré de onze ans d’absence en RDC, dont dix passés dans la prison de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye – et Félix Tshisekedi, fils de l’opposant historique Etienne Tshisekedi décédé le 1er février 2017 à Bruxelles et président du Rassemblement des forces acquises au changement (Rassopp, une vaste plate-forme de partis d’opposition).
M. Kamerhe s’était déjà présenté à la présidentielle de 2011 et avait terminé en troisième position, derrière le président Joseph Kabila et Étienne Tshisekedi.
Cet ancien proche de M. Kabila a notamment présidé l’Assemblée nationale avant de tomber en disgrâce.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos