Bemba emmené par la police, tirs à balles réelles et lacrymogènes

Bemba emmené par la police, tirs à balles réelles et lacrymogènes

Le convoi de Jean-Pierre Bemba pris dans l’enthousiasme d’une population kinoise toujours prompte à saluer le retour des enfants du pays ne pouvait respecter les injonctions surréalistes de la police congolaise et roulait donc au pas.

Un « crime » suffisant visiblement pour les forces de l’ordre qui n’ont pas hésité à ouvrir le feu et à utiliser des bombes lacrymogènes à proximité du véhicule du chairman.

Sur le coup de 13h15, le convoi qui emmène Jean-Pierre Bemba a été dévié, la police a emmené le chairman et d’autres véhicules vers une destination inconnue.

« Ils ont tiré à balles réelles. Des gens ont été touchés. C’est la panique », explique un témoin. « La foule était de plus en plus dense, les chants hostiles au régime. Soudain, les policiers ont envoyés des gaz tout près du véhicule où se trouvait Jean-Pierre Bemba et tout a dégénéré. Les gens sont très en colère. Le régime devient fou ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos