RDC : Le cardinal Monsengwo n’est définitivement pas candidat

RDC : Le cardinal Monsengwo n’est définitivement pas candidat

Le comité Laïc de coordination (CLC) a publié un communiqué qui a le mérite de la clarté. Le cardinal Monsengwo, malgré les pétitions et autres appels du pied n’est candidat ni à la présidence, ni à un quelconque poste d’Administrateur dans l’hypothèse d’une transition sans Kabila.

Le cardinal Monsengwo n’a, en cela, pas dévié de la ligne de conduite qui était déjà la sienne en 2016, notamment, alors que la RDC se rapprochait inéluctablement de la fin de mandat constitutionnelle de Joseph Kabila. A l’époque déjà, certains enjoignaient le cardinal de se mettre en avant mais l’homme d’Eglise n’en voulait pas. Il prônait le respect strict de la Constitution qui prévoit qu’en cas d’indisponibilité du président de la République, c’est le président du Sénat qui gère la transition pour un mandat de trois renouvelable une fois.

La piste n’a jamais abouti, mais le cardinal est demeuré f!dèle à sa position sans se résigner pour autant à abandonner le combat pour le respect de la démocratie et le bien du peuple congolais. Deux préoccupations qui guident toujours son combat mais il laisse la gestion du pays entre les mains des laïcs.

Lettre de mise au point du CLC

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos