RDC : Kabila annule en dernière minute son déplacement en Angola

RDC : Kabila annule en dernière minute son déplacement en Angola

A moins de 48 heures de l’ouverture du dépôt des candidatures à la présidentielle en République démocratique du Congo, Joseph Kabila, président hors mandat, se fâche encore un peu plus avec son voisin angolais.

« Et pourtant, c’est lui qui était demandeur », explique cet ancien ministre angolais, joint ce lundi 23 juillet. « C’est incompréhensible, tout était prêt. C’est un manque de savoir vivre, une vraie provocation ».

La raison de cette colère ? L’annulation, en toute  dernière minute, du déplacemnt du président congolais en Angola où il avait sollicité une rencontre en tête-à-tête avec son homologue Joao Lourenço.

On se souvient que le 15 juin dernier, déjà, le président congolais avait annulé in extremis un déplacement en Angola où l’attendaient ses homologues angolais, sud-africain, rwandais, gabonais et du Congo-Brazzaville. 

Une annulation qui avait jeté un froid de plus entre Kabila et ses homologues de la région et qui suivait une tournée européenne du président Lourenço lors de laquelle le président angolais avait suggéré à Kabila de ne pas se représenter pour un troisième mandat inconstitutionnel, porteur de tous les risques d’instabilité dans la région.

Cette nouvelle annulation de Kabila va tendre encore un peu plus les relations entre les deux pays et avec la communauté internationale qui ne cesse de répéter son attachement à  l’Accord de la Sylvestre et à une élection libre, démocratique et sans Joseph Kabila.

Que pensez-vous de cet article?