Maroc: relance de la lutte contre les sacs en plastique

Maroc: relance de la lutte contre les sacs en plastique

Les autorités marocaines ont relancé la lutte contre les sacs en plastique, après la publication d’un bilan mitigé de deux ans d’interdiction.

Avec la législation baptisée « zéro mika » (« zéro plastique » en arabe), le royaume était devenu l’un des premiers pays africains, aprés le Rwanda, à bannir totalement les sacs en plastique pour préserver l’environnement.

Deux ans après sa mise en oeuvre, les autorités estiment que le bilan d’interdiction est « extrêmement satisfaisant et encourageant » dans les commerces organisés mais qu’il reste « un long chemin à parcourir » dans le secteur informel, selon l’agence officielle MAP.

La publication du bilan a coïncidé avec des annonces sur le démantèlement d’un atelier clandestin de fabrication et la saisie de deux tonnes de sacs en plastique dans deux dépôts, dans les environs de la capitale économique Casablanca (ouest).

Au total, 757 tonnes de sacs ont été saisies en deux ans dans des ateliers clandestins et 89,9 tonnes aux postes frontière, selon un communiqué du ministère de l’Industrie.

La soumission à licence des importations de polyéthylène – matière première utilisée pour la production de sacs en plastique- a permis de réduire sensiblement les volumes importés – 28.495 tonnes importées de janvier à mai 2018 contre 41.368 tonnes sur la même période de 2017, soit une réduction de 31%-, selon la même source.

Mais dans le même temps, l’usage du plastique récupéré dans les décharges ou de « matières premières hautement toxiques et nuisibles à la santé » s’est développé pour servir de base « à la production d’emballages de produits industriels divers », selon le communiqué

Un enquête menée par une association marocaine indépendante montre que 90% des sondés sont au courant de l’interdiction et que 59 % considèrent que « les sacs en plastique ont un impact fort sur l’environnement et la santé ».

Mais 65% des clients déclarent utiliser 5 à 15 sacs en plastique à chaque fois qu’ils font leurs courses.​

Que pensez-vous de cet article?