RDC: le Front commun pour le Congo (FCC) kabiliste élargit son assise

RDC: le Front commun pour le Congo (FCC) kabiliste élargit son assise

Quinze regroupements et partis politiques congolais – dont certains se revendiquant de l’opposition – ont adhéré à la plateforme électorale dirigée par le président Joseph Kabila, le Front commun pour le Congo (FCC), créé à l’approche des élections générales prévues le 23 décembre en République démocratique du Congo, rapporte mardi le site d’information Actualité.cd. Le secrétaire permanent du parti présidentiel, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Ramazani Shadary, a signé lundi à Kinshasa l’acte d’adhésion au FCC pour le compte de cette formation.

Dimanche, c’étaient les chefs des composantes politiques membres du gouvernement issus de l’accord du 31 décembre 2016 – dit de la Saint-Sylvestre – qui avaient signé la charte constitutive de cette plate-forme: Aubin Minaku, qui préside l’Assemble nationale (la chambre basse du parlement congolais) pour la composante Majorité présidentielle (MP), le Premier ministre Bruno Tshibala pour le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement (Rassop), José Makila pour le compte de l’opposition signataire d’un accord antérieur, dit de la cité de l’Union africaine, et Maguy Kiala pour la société civile.

Le président Kabila est l' »autorité morale » de ce FCC, qui veut « aller à la conquête démocratique du pouvoir en soutenant une seule candidature à l’élection présidentielle sur base d’un programme commun », avair expliqué dimanche le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Néhémie Mwilanya Wilondja.

Le chef de l’Etat, dont le second mandat a expiré le 19 décembre 2016, ne peut se représenter, selon la Constitution. Il reste muet sur ses intentions. Ses adversaires le soupçonnent de vouloir rester au pouvoir.

Le ministre de l’Intérieur, Henri Mova, ancien responsable du parti présidentiel PPRD, est président du comité stratégique du FCC.

« La plus grande leçon à retenir des signatures en séries de la charte du FCC, c’est que son initiateur Joseph Kabila, a réussi à élargir sa base politique », commente mardi le journal ‘Forum des As’.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos