RDC : La victoire des Diables enflamme tout un pays

RDC : La victoire des Diables enflamme tout un pays

La qualification des diables rouges pour les quarts de finale de la Coupe du monde a fait exploser toute la République démocratique du Congo… Enfin presque.

Commune de Kingabois, à Kinshasa, le petit bar est bondé, tout le monde a les yeux rivés sur l’écran de télévision. Quand Nacer Chadli inscrit le but de la qualification à la 94e minute, c’est l’explosion de joie. Un véritable tremblement de terre qui se répète dans tous les quartiers de la ville et même dans tout le  pays.

« On est qualifiés », lance Benoît, venu dans ce bar de Kingabois avec deux copains pour soutenir les diables rouges. A Limete, autre bar, même ambiance. Dix minutes après le coup de sifflet final, c’est encore la fête. « On s’est fait peur, s’amuse Teddy. « Mais on était les meilleurs. Maintenant place au Brésil. Hazard contre Neymar, vivement vendredi. »

« En fait, c’est tout le pays qui est en fête. La Belgique et le Congo, c’est une vieille histoire d’amour. On se dispute parfois mais on ne peut pas se passer l’un de l’autre », lance Jean-Jacques depuis un bar de la Gombe.

« Fêter pour montrer son opposition à Kabila »

Le match et son résultat, qui fut long à se dessiner, deviennent même politiques. « La tension que le gouvernement entretient avec la Belgique n’a pas de sens. C’est juste parce que les Belges sont en première ligne pour le respect de la Constitution et donc le départ de Kabila. La grande majorité du peuple est d’accord avec cette position. Les matchs de foot dans tout le pays sont craints par le pouvoir. Vous avez déjà vu les chants hostiles qui sont envoyés à l’attention de Kabila dans de nombreux matchs. Désormais, ils vont devoir craindre aussi les matchs des Diables rouges », s’amuse-t-il.

« Encore une déception pour le pouvoir de Kabila. Pour ces ministres qui avaient mis le champagne au frais à 2-0 pour le Japon. Ce sont les bouteilles qu’ils avaient déjà préparé lors du meeting de Tshisekedi où ils attendaient que Félix annonce qu’il allait devenir Premeir ministre. Il doit commencer à y avoir une solide couche de givre dessus… », poursuit un des alis de Jean-Jacques, hilare.

Que pensez-vous de cet article?