Une première marche des fiertés en eSwatini

Une première marche des fiertés en eSwatini

Plusieurs centaines de personnes ont participé samedi à la première marche des fiertés en eSwatini (ex-Swaziland) en demandant l’égalité des droits dans un pays où l’homosexualité est interdite par la monarchie. Environ 500 personnes ont défilé dans la capitale Mbabane avec le drapeau arc-en-ciel et des t-shirts où l’on pouvait lire: « Dieu est amour ».

L’homosexualité est interdite dans la dernière monarchie absolue d’Afrique dirigée par le roi Mswati III, auquel on attribue une déclaration disant que l’homosexualité est « satanique. »

Ce pays enclavé, l’un des plus dépendants de l’aide extérieure du continent, dispose de lois contre la sodomie.

Un responsable gouvernemental, Percy Simelane, a démenti que l’Etat ait une position contre les homosexuels. Si un changement de la Constitution est nécessaire, les organisations pourraient faire pression sur les parlementaires pour faire des réformes, a-t-il indiqué.

« Il serait injuste de considérer l’Etat comme homophobe », a-t-il dit.

Les couples homosexuels ne peuvent se marier ou adopter des enfants dans le pays.

L’un des organisateurs de la marche, Brian Dlamini, s’est félicité du succès de la manifestation, en disant que beaucoup dans le pays avaient peur d’être victime de discriminations ou d’agressions.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos