Affaire « des mercenaires de Katumbi »… Darryl Lewis interdit de visa

Affaire « des mercenaires de Katumbi »… Darryl Lewis interdit de visa

C’est ce mercredi 27 juin que doit s’ouvrir le procès de Moïse Katumbi devant la Cour Suprême de Justice pour atteinte à la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat. Le fameux dossier des mercenaires. Un procès sans Darryl Lewis, le « mercenaire » américain arrêté à Lubumbashi qui, malgré une invitation de la cour Suprême, n’a pas reçu son visa à l’ambassade de la RDC aux Etats-Unis.

Un dossier qui, comme celui qui a déjà valu une condamnation à trois ans de prison à l’ancien gouverneur du Katanga pour spoliation d’un immeuble, avait été qualifié de « mascarade » par les évêques de la Cenco  chargés de mener une enquête indépendante par les conclusions de l’Accord de la Saint-Sylvestre.

Lundi 25 juin, des députés et des sénateurs avaient appelé, dans une lettre ouverte, le président hors mandat Joseph Kabila à intervenir dans ce dossier qui pour eux, comme pour les avocats de Moïse Katumbi, n’a rien à faire devant la Cour Suprême de Justice, le prévenu n’étant plus gouverneur et ne bénéficiant d’aucun privilège de juridiction, il devrait être jugé par le tribunal de grande instance de Lubumbashi.

Le Procureur général de la République, malgré les arguments en droit des avocats de Katumbi et des élus, ne veut rien entendre. Le procès s’ouvrira donc ce mercredi devant la Cour Suprême de Justice qui statuera en premier et dernier recours, sans appel possible, donc.

Pas de visa pour Darryl Lewis

Darryl Lewis, agent de sécurité, ex-marines, 49 ans, est la pièce maîtresse de ce dossier. Il a été arrêté à Lubumbashi le 24 avril 2016. Après un séjour dans les locaux de l’ANR à Kinshasa, il a été transféré le 30 mai  au Parquet Général de la République, après que le ministre congolais de la Justice, M. Alexis Thambwe Mwamba, ait donné instruction, le 4 mai, au Procureur général de la République d’ouvrir un dossier judiciaire au sujet des « mercenaires recrutés par Moise Katumbi ». M. Darryl Lewis a finalement été renvoyé aux Etats-Unis quelques jours plus tard.

Darryl Lewis est attendu ce mercredi 27 juin devant la Cour Suprême de Justice… Il n’y sera pas. Muni de l’invitation à se présenter devant la justice congolaise et d’un billet d’avion aller-retour en bonne et due forme (voir ci-dessous), M. Lewis s’est présenté à l’ambassade de la RDC aux Etats-Unis pour demander un visa… qui lui a été refusé.

La pièce maîtresse sera donc absente devant une cour qui ne devrait pas examiner ce dossier…  Surréaliste.

Billet d’avion de Lewis Darryl

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos