Listériose en Afrique du Sud: au moins 204 morts

Listériose en Afrique du Sud: au moins 204 morts

L’épidémie de listériose qui frappe l’Afrique du Sud depuis début 2017, la pire jamais recensée au monde, a dépassé les 200 morts, selon les derniers chiffres officiels.

Depuis janvier 2017, au moins 204 personnes sont mortes de listériose, a indiqué cette semaine l’Institut national des maladies contagieuses. Un précédent bilan, il y a deux mois, faisait état de 183 morts.

Le nombre de cas diagnostiqués chaque semaine a baissé mais 1.033 personnes au total ont contracté cette maladie causée par des bactéries présentes dans le sol, l’eau, la végétation et les excréments d’animaux, et qui peut contaminer la nourriture, notamment la viande, les produits laitiers et les produits de la mer.

Les autorités sanitaires avaient annoncé en mars avoir localisé la source de la bactérie listeria dans une usine de la compagnie Enterprise Food, propriété du groupe Tiger Brands, à 300 km au nord-est de Pretoria. Elles avaient immédiatement ordonné le rappel des produits concernés dans tout le pays.

Cette usine produit notamment des saucisses particulièrement prisées des consommateurs sud-africains.

« Depuis l’identification de la source de l’épidémie et le rappel des produits concernés, le nombre de cas de la maladie a considérablement baissé », a déclaré le gouvernement jeudi dans un communiqué.

Selon les Nations unies, l’épidémie survenue en Afrique du Sud est considérée comme la plus importante jamais recensée dans le monde.

Plusieurs pays voisins ont suspendu partiellement par précaution leurs importations de viandes produites en Afrique du Sud.

L’infection touche principalement les enfants et la période d’incubation peut atteindre 70 jours.

La maladie se traduit par des symptômes ressemblant à ceux de la grippe, une infection du sang et, dans les cas les plus graves, une infection du cerveau qui peut être fatale.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.