RDC : La Cenco appelle à la vigilance pour le respect du calendrier électoral

RDC : La Cenco appelle à la vigilance pour le respect du calendrier électoral

Les évêques catholiques congolais appellent le peuple congolais à la vigilance face aux échéances du calendrier électoral.

« Au peuple congolais, de veiller attentivement à la réalisation des étapes importantes du calendrier électoral, notamment la convocation de l’électorat le 23 juin 2018 et le début de la réception de et du traitement des candidatures le 24 juin 2018; de veiller au respect du caractère pacifique du déroulement des manifestations publiques auxquelles  il participe », peut-on lire dans les recommandations que l’on peut lire dans le texte présenté, au centre diocésain, à Kinshasa, à l’intention du peuple congolais par la Commission épiscopale justice et paix (CEJP), structure de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).
L’abbé André Masinganda, 1er secrétaire général adjoint de la CENCO, a présenté des rapports sur l’observation électorale et sur le monitoring des manifestations publiques pacifiques de décembre 2017 à mars 2018.

Ces recommandations sont consécutives à la lecture de 39 rapports sur les manifestations publiques initiées par les organisations de la société civile, les mouvements citoyens, par les citoyens (travailleurs et étudiants) et par l’UDPS.

Au moins 15 morts

Pendant cette période (décembre 2017 à mars 2018), la CEJP indique avoir recensé au moins 15 personnes tuées pendant les manifestations publiques dont 14 par balles et 1 par gaz lacrymogène. Au moins 226 blessés dont au moins 50 par balles; au moins 396 cas d’interpellations des manifestants et des organisateurs par la Police, les FARDC et autres services spécialisés…

Outre les recommandations au peuple congolais, la CEJP/CENCO s’est aussi adressé au gouvernement, à la CENI, au Conseil supérieur de la magistrature, aux cours et tribunaux, aux partis politiques, aux organisations de la société civile et aux partenaires techniques et financiers.

Il a été recommandé au gouvernement, entre autres, de remplir correctement son rôle régalien en sécurisant les parties du pays aujourd’hui touchées par l’insécurité afin d’éviter un nouveau report des élections attendues le 23 décembre 2018; de s’en tenir au respect de la liberté des manifestations publiques consacrées par la Constitution de la RDC, de prendre les mesures d’encadrement chaque fois qu’une manifestation est programmée  et de se réserver d’entreprendre tout acte contraire…

A la CENI, il lui a été demandé de publier les mesures d’application de la loi électorale afin que l’on fasse large diffusion auprès des électeurs ; de poursuivre l’élan actuel dans la mise en œuvre du calendrier électoral caractérisé par le respect des dates et leurs échéances respectives.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos