RDC: assassinat des experts de l’Onu: les corps des chauffeurs retrouvés

RDC: assassinat des experts de l’Onu:  les corps des chauffeurs retrouvés

 Les cadavres de quatre accompagnateurs congolais – trois pilotes de moto et un interprète – des deux experts de l’ONU tués au Kasaï le 12 mars 2017 ont été retrouvés ce lundi 7 mai par la justice militaire congolaise, informe l’agence congolaise APA.

Zaïda Catalan et Michael Sharp enquêtaient sur les massacres commis au Kasaï dans le cadre de l’insurrection Kamuina Nsapu, à partir de la mi-2016, et de sa répression (3400 morts au moins; 1,4 million de déplacés).

Les enquêteurs – une Suédoise et un Américain – avaient été tués par des hommes que le gouvernement de Kinshasa affirme avoir été des insurgés Kamuina Nsapu, thèse mise en doute par diverses sources, alors que l’Onu se plaint d’entraves à son enquête sur place. Le procès de présumés coupables produits par les autorités congolaises est suspendu depuis le 22 octobre dernier.

Les corps des deux Occidentaux avaient été retrouvés deux semaines après leur assassinat mais ceux de leurs accompagnateurs congolais, trois pilotes de moto sur lesquelles ils circulaient avec leur interprète, et celui de ce dernier, n’avaient pas été retrouvés jusqu’ici. Selon une source de la justice militaire congolaise citée par l’AFP, « ces corps ont été retrouvés dans une fosse commune » du village de Moyo Musuile – celui où les cadavres des deux experts onusiens avaient été retrouvés.

RDC : Les deux experts assassinés ont été volontairement trompés

Que pensez-vous de cet article?