RDC: l’ambassadeur belge à Kinshasa mis à l’écart pour « rupture de confiance »

RDC: l’ambassadeur belge à Kinshasa mis à l’écart pour « rupture de confiance »

Par MFC.

L’ambassadeur de Belgique en République démocratique du Congo (RDC), le baron Bertrand de Crombrugghe de Picquendaele, 62 ans, a été mis à l’écart par Bruxelles pour « rupture de la relation de confiance ». Il occupait ce poste depuis près de deux ans. Son successeur n’est pas encore nommé et c’est le chargé d’affaires, Philippe Bronchain, qui dirige l’ambassade belge à Kinshasa pour le moment.

 
C’est le journal flamand De Standaard qui a annoncé la nouvelle. M. de Crombrugghe était à Bruxelles depuis janvier 2018. Il avait été rappelé officiellement pour des « réunions », alors que la situation se tendait entre les gouvernements belge et congolais à la suite de la décision de Bruxelles de modifier la manière dont son aide parvenait aux Congolais en raison du non respect des échéances électorales et de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016 par le régime du président hors mandat Joseph Kabila.
 
Selon les informations recueillies par La Libre Afrique.be, l’ambassadeur n’aurait pas reflété à Kinshasa les positions adoptées par le gouvernement belge mais des positions plus personnelles.

Que pensez-vous de cet article?