Burundi: des entraînements nocturnes des Imbonerakure sèment la peur

Burundi: des entraînements nocturnes des Imbonerakure sèment la peur

Selon l’ONG « SOS Médias Burundi », des habitants de Kabezi et Kanyosha, dans la province de Bujumbura, se disent « terrifiés» par des exercices « paramilitaires » menés de nuit par des Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti du président Pierre Nkurunziza.

D’après les informations de « SOS Médias Burundi », les localités où se déroulent les entraînements sont Rugembe (zone de Mubone, commune de Kabezi) et Rohe (zone de Gisovu, commune de Kanyosha) à la limite de Bujumbura. Les habitants de ces localités disent vivre dans la peur; certains ne dorment plus chez eux à cause des entraînements, qui se déroulent essentiellement la nuit.

Peur d’être tués

Une femme de 54 ans rencontrée à Rohe raconte que les jeunes Imboberakure débutent leurs exercices à partir de 16 heures et les poursuivent jusqu’au petit matin. Elle affirme qu’ils sont même armés. «Nous sommes très inquiets car ils sont encadrés par des éléments de la Force de Défense Nationale (NDLR: l’armée) et tous entonnent des chants hostiles aux opposants. Nous craignons le pire. Nous dormons dans la brousse; notre peur, c’est d’être tués», confie-t-elle.

Des faits similaires ont été observés sur la colline de Gitenga (Mubone). D’après les habitants, des Imbonerakure effectuent des rondes nocturnes avec des armes à feu et en uniforme de la police. «Ces jeunes ont eu le renfort d’autres imbonerakure qui sont venus de Kirundo et Gitega. C’est vers 20 heures qu’ils commencent leurs exercices sous l’oeil des autorités locales, qui se chargent de collecter des vivres pour eux», raconte un jeune homme.

Des habitants des localités concernées demandent aux ministres en charge de la Sécurité et de la Défense nationale de tout faire pour mettre fin à ces activités paramilitaires.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos