RDC : 42 arrestations lors de la marche de la Lucha à Beni

RDC : 42 arrestations lors de la marche de la Lucha à Beni

Par Esther Nsapu correspondante dans l’Est de la RDC

Les membres du mouvement Lucha (« Lutte pour le changement » ) ont organisé une marche pacifique ce mercredi pour contester contre la persistance des massacres dans la région de Béni (Nord-Kivu).

Cette marche pacifique est partie du quartier Bel air avant d’être dispersée à coups de gaz lacrymogènes et de tirs de sommations des éléments de la police, selon un membre de la Lucha sur place à Beni.

Pour Essaie Liko, membre de la Lucha à Beni, la marche a commencé comme prévu mais elle a été réprimée avant d’atteindre le point de chute. Il  déplore des blessés et des arrestations des marcheurs par les éléments de la police qui ont usé de la force.

« Nous comptons actuellement 42 personnes interpellées qui ont été transférées à l’Etat major de la police, parmi elles, les civils qui ne sont pas membres de la Lucha. Pour l’instant, quatre  personnes ont été également blessées. Ces chiffres sont encore provisoires. Nous exigeons la libération sans condition des militants et autres manifestants ».

Selon lui, hommes, femmes et enfants, ont répondu présent à cette marche pacifique qui  dénonçait le silence coupable de autorités congolaise et de la communauté internationale sur le massacre qui se déroule dans la région de Beni.

Depuis plusieurs années, la population de Béni est victime de tueries, kidnappings, pillages et viols de la part des différents groupes armés présents dans cette région.

Selon les organisateurs, cette marche pacifique fait partie d’un ensemble d’actions (comme les journées ville mortes, les appels à l’incivisme fiscal, les grèves des transports,…)  pour interpeller le gouvernement congolais sur la recrudescence de l’insécurité dans la partie nord de la province du Nord Kivu.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos