Afrique du Sud: l’inflation à son plus bas depuis 7 ans

Afrique du Sud: l’inflation à son plus bas depuis 7 ans

Le taux d’inflation de l’Afrique du Sud est tombé à son plus bas en sept ans, selon les statistiques officielles publiées mercredi, la progression des prix des denrées alimentaires ayant été ralentie par l’atténuation de la sécheresse avec le retour de la pluie.

La hausse des prix à la consommation s’est ainsi ralentie à +3,8% en mars par rapport à la même période de l’année précédente, contre +4,0% en février, dans le bas de la fourchette visée par la banque centrale (de 3 à 6%).

La sécheresse continue d’affecter la production agricole dans de nombreuses régions du pays, mais la menace d’une rupture d’approvisionnement en eau potable du Cap (sud-ouest) a été écartée. La deuxième agglomération d’Afrique du Sud a connu pendant des mois la pire sécheresse depuis un siècle.

La banque centrale sud-africaine avait abaissé d’un quart de point de pourcentage son taux de base en mars à 6,5%, son plus bas niveau en deux ans. Mais l’inflation pourrait progresser dans la foulée de l’augmentation de la TVA à 15% décidée dans le premier budget de la présidence Cyril Ramaphosa, qui a succédé à Jacob Zuma en février.

La monnaie nationale, le rand, s’est apprécié de près de 10% face au dollar depuis que M. Ramaphosa a pris la tête de l’ANC en décembre.

Selon la Banque mondiale, le PIB de l’Afrique du Sud devrait progresser de 1,4% en 2018.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.