RDC: le gendre du Premier ministre suspendu

RDC: le gendre du Premier ministre suspendu

Par Marie-France Cros.

La suspension de Kili Baja Harmed, gendre du Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Bruno Tshibala, et employé par ses services, a été annoncée mardi après-midi, après qu’ait circulé sur le net une video de bagarre à la Primature, liée à des accusations de détournements de fonds.

Bruno Tshibala n’est pas parvenu à battre Adolphe Muzito en matière de cabinet pléthorique: 409 membres pour le cabinet de M. Muzito et 39 pour son épouse, dénonçait en 2009 la Licoco (Ligue congolaise de lutte contre la corruption). Mais tout de même, si Bruno Tshibala n’a pas placé tout son village à la Primature, comme son prédecesseur, sa nombreuse famille y a trouvé des emplois.

Parmi ces privilégiés figure le gendre de Tshibala, Kili Baja Harmed, qui occupait jusqu’à mardi le poste de Conseiller technique. Lundi, le média congolais Politico.cd publiait une lettre signée par plusieurs conseillers du Premier ministre, accusant son directeur de cabinet, Michel Nsomue, d’avoir détourné à son profit leurs salaires – tandis que celui-ci a fait publier les tableaux de décaissement de leurs salaires, indique notre confrère.

Lundi soir, une bagarre aurait opposé le gendre au directeur de cabinet du Premier ministre, bagarre qui a été partiellement filmée et dont la vidéo tourne, depuis lors, sur les réseaux sociaux.

Scandalisé par cette vidéo, le président hors mandat Joseph Kabila a ordonné l’interpellation par la police de plusieurs personnes concernées, selon la presse kinoise de mercredi, dont le gendre et le directeur de cabinet.

Tout ceci se passe alors que Bruno Tshibala est absent de Kinshasa. Il est parti en visite « officielle », selon l’Agence congolaise de presse, à Paris depuis le 1er mars: « Aucun détail n’a été fourni sur l’objet et la durée de cette première mission officielle du chef de l’exécutif congolais dans l’espace européen depuis sa nomination l’année dernière », relève l’agence. Selon les informations de La Libre Afrique.be, il était dans la capitale française pour raisons médicales et sera ce jeudi 8 mars à Londres, où il participera à des discussions au sein d’un think-tank non précisé.

Bruno Tshibala est un Premier ministre décrié: issu de l’opposition, il a rallié le président Kabila pour faire accroire à une ouverture, mais l’a fait sans négociation d’un programme de gouvernement et sans l’accord de l’opposition.

Que pensez-vous de cet article?