414 millions d’euros pour la force sahélienne

414 millions d’euros pour la force sahélienne

La conférence internationale des bailleurs qui s’est tenue vendredi à Bruxelles pour lever des fonds en faveur de la force anti-djihadiste africaine du Sahel, le G5 Sahel, a porté le financement total de celle-ci à 414 millions d’euros.  On attendait 450 millions d’euros.

Pas le fonctionnement annuel

Cette dernière somme ne couvre que la mise en route du G5 Sahel et ne comprend pas le fonctionnement annuel de la force, estimé à 75 millions d’euros. Celle-ci devrait réunir sous commandement conjoint jusqu’à 5.000 militaires issus des cinq pays du groupe: le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Tchad et la Mauritanie.

« L’objectif est d’assurer un financement pérenne et cette question doit être prise en charge par le Conseil de sécurité des Nations unies”, a affirmé le président du Niger, Mahamadou Issoufou,  qui assure la présidence tournante du G5 Sahel.

Il a fait valoir: “Nous luttons contre le terrorisme pour les habitants du Sahel, mais aussi pour les habitants du reste du monde. Nous avons donc besoin de votre soutien”. Et d’ajouter que  la dégradation sécuritaire actuelle au Sahel a été générée par les interventions occidentales de 2011 (France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Canada et Otan) pour éliminer Kadhafi, qui ont provoqué le chaos en Libye.

“La lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée va coûter chaque année quelque 115 millions d’euros et on ne sait pas combien de temps ce combat va durer”, a encore souligné le président nigérien.

L’UE principal donateur

Alors que l’Arabie saoudite a promis 100 millions de dollars à cette force – ce qui en faisait jusqu’ici le principal donateur –  l’Union européenne a doublé vendredi son annonce initiale de 50 millions d’euros pour atteindre 100 millions d’euros, soit 124 millions de dollars. Les Etats membres de l’UE ont promis un total de 76 millions d’euros, les Etats-Unis 60 millions de dollars, les Emirats arabes unis 30 millions de dollars, les cinq Etats sahéliens 10 millions d’euros chacun.

Pour ce qui est de la Belgique, elle apportera 1 million d’euros au G5 Sahel et un autre aux casques bleus au Mali.

MFC (Avec Belga et AFP)

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.