Grogne à Kisangani contre Monseigneur Utembi

Grogne à Kisangani contre Monseigneur Utembi

Vent de fronde à Kisangani contre Monseigneur Marcel Utembi, le patron de la Cenco

En janvier dernier, déjà, des membres de la branche de Kisangani de la Lucha s’étaient emportés contre Monseigneur Utembi, jugeant qu’il ne mobilisait pas suffisamment ses ouailles dans la perspective de la marche du 21 janvier.

A l’époque, les jeunes de la Lucha avaient été priés de ne pas semer la zizanie dans les rangs des marcheurs. Monseigneur Utembi avait ensuite pris des positions qui, si elles n’avaient pas la ferveur d’un Cardinal Monsengwo, pouvaient rassurer quant à son engagement au coté du peuple congolais dans ce bras de fer avec le pouvoir.

Pétition

Cette fois, l’archevêque de Kisangani ne doit pas faire face à un mouvement de mécontentement de quelques jeunes mais bien à une large fronde. En cause, l’annonce qu’il a programmé, dimanche 25 février, jour de la troisième marche des catholiques contre les excès du pouvoir de Kabila, une esse d’ordination des prêtres. «Inacceptable », pour cet habitant de Kisangani qui nous a envoyé copie de cette pétition. « Il va nous empêcher de marcher. S’il n’a pas le courage de prendre la tête du cortège, soit, mais qu’il ne tente pas d’empêcher ses fidèles de participer à ce grand mouvement… »

projet pétition

Le titre de la pétition, dont une copie doit être envoyé au Vatican et une autre au cardinal Monsengwo est limpide : « Pétition des chrétiens catholiques du vicariat ville de Kisangani adressée à son excellence Marcel Utembi, archevêque de Kisangani et président de la Conférence épiscopale nationale du Congo à Kisangani.

Que pensez-vous de cet article?