RDC : Nangaa, la machine à voter et les trous de mémoire

RDC : Nangaa, la machine à voter et les trous de mémoire

Les points 38 et 39 du calendrier électoral démentent les affirmations du président de la Ceni Corneille Nangaa. Oubli ou mensonge intentionnel ?

Machine à voter ou pas machine à voter? Depuis les doutes de l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley face à l’utilisation de cette « machine à voter » le président de la Ceni a pris la peine d’expliquer exactement ce qu’il avait prévu dans un entretien sur RFI. Conclusion, la machine à voter devient une imprimante et Nangaa nous joue une pièce dans laquelle il se moque clairement de toute la communauté internationale.

« La machine à voter dont nous avons eu une démonstration ne sert pas à imprimer des bulletins de vote. Elle sert  à exprimer son vote », nous explique un député de la majorité présidentielle.

Ce 14 février, suite aux recommandations de Mme Haley sur la nécessité de ne pas utiliser la machine à voter pour les prochains scrutins prévus en République démocratique du Congo le 23 décembre prochain, Corneille Nangaa s’est lancé dans une explication qui vaut son pesant de surréalisme. Il annonce ainsi, sans sourire : « On ne peut pas organiser un vote électronique au Congo« . Ca, tout le monde comprend. Ensuite, ça se complique. Nangaa explique donc qu’il s’agira d’un « vote papier… mais avec la machine à voter« . Comme il se doute que tout le monde va avoir des difficultés à la suivre, Nangaa poursuit : « la machine à voter va servir à imprimer les bulletins de vote au niveau du bureau de vote ». En gros, il nous explique qu’il a sorti des millions de dollars pour acheter des imprimantes en Corée du Sud, mais que c’était nécessaire parce que les derniers candidats peuvent s’inscrire jusqu’en octobre, selon le caledrier de la Ceni, et que si on n’utilise pas ce système de machine à voter, « il faudra passer commande de ces bulletins de vote en Afrique du Sud et que dans ce cas là, le scrutin ne pourra pas avoir lieu avant avril 2019 ». Et d’ajouter que le calendrier électoral se base sur la machine à voter.

Là, on dit Merci Monsieur Nangaa pour ce gain de temps et ces économies et on replonge dans le calendrier électoral de la Ceni. Que dit le point 39 de ce calendrier ? Le point couvre la période allant du 07 oct -18 au 15-nov -18. « Impression, conditionnement et livraison aux 15 hubs des bulletins de vote, des procès verbaux et des fiches de résultats. Il n’est nullement question de machine à voter, ni d’impression sur place des bulletins de vote.

Nikki Haley appréciera .

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos