RDC: pétition à la CPI pour le Kasaï et les marches de chrétiens

RDC: pétition à la CPI pour le Kasaï  et les marches de chrétiens

Par Marie-France Cros.

Deux bus de 50 personnes devraient quitter la Porte de Namur, à Bruxelles, ce vendredi matin. Direction: La Haye, où ces voyageurs veulent remettre une lettre à la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) pour « l’interpeller » sur les crimes commis au Kasaï et lors de la répression de marches pacifiques de chrétiens en République démocratique du Congo (RDC).

L’initiative émane de Jeannot Kabuya, président d’Alternance 243-Les Congolais organisés, qui a indiqué à La Libre Afrique.be avoir reçu l’appui d’ONG de défense des droits de l’hommes (Asadho, ACAJ, Licof) et d’organisations de la société civile (Lucha, Filimbi, Congolais Debout).

Les voyageurs – dont la plus grande partie attendra à l’extérieur, tandis que leurs représentants seront reçus par la procureure Fatou Bensouda – veulent « interpeller » cette dernière sur « les actes criminels en train de se perpétrer en RDC » et, plus précisément, au Kasaï, où les violences nées de la rébellion Kamwina Nsapu, depuis la mi-2016, et de sa sanglante répression ne sont pas terminées. Ils veulent aussi dénoncer la violence de la répression des marches pacifiques de chrétiens qui réclamaient l’application de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016, balisant le chemin vers des élections consensuelles.

Notant que le 31 mars dernier Mme Bensouda avait exprimé sa préoccupation au sujet des désordres au Congo, les pétitionnaires espèrent lui voir donner suite, alors que la violence déployée depuis des mois en RDC est, selon eux, « une stratégie pour maintenir au pouvoir » le président hors mandat Joseph Kabila.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos