La Tanzanie se retire du « cadre d’action global pour les réfugiés »

La Tanzanie se retire du « cadre d’action global pour les réfugiés »

Le président tanzanien John Magufuli a annoncé vendredi le retrait de son pays du « cadre d’action global pour les réfugiés », qui prévoit des solutions durables pour les réfugiés, dont l’intégration au sein des communautés d’accueil. « La Tanzanie a décidé de se retirer pour des raisons de sécurité et de manque de fonds », a indiqué la présidence dans un communiqué publié tard dans la soirée. Le président Magufuli a annoncé cette décision à l’occasion vendredi de la cérémonie des voeux aux chefs de missions diplomatiques en poste à Dar es Salaam.

En janvier, la Tanzanie avait informé le Haut-Commissariat de l’ONU aux Réfugiés (HCR) qu’elle arrêtait d’octroyer la nationalité à certains réfugiés burundais et qu’elle allait décourager de nouvelles demandes d’asile.

La Tanzanie a longtemps été considérée comme une terre d’asile pour les réfugiés en provenance notamment du Burundi et de la RDCongo.

Selon le quotidien gouvernemental tanzanien, Daily News, M. Magufuli reproche à la communauté internationale de ne pas avoir débloqué les fonds promis pour aider la Tanzanie à assurer l’intégration des réfugiés.​

Que pensez-vous de cet article?