Nigeria: le port de Lagos échappe à la grève

Nigeria: le port de Lagos échappe à la grève

 Les syndicats de travailleurs du port de Lagos, capitale économique du Nigeria, ont suspendu mercredi leur menace de grève, après que le gouvernement a promis de réparer les infrastructures routières, qui sont dans un état de délabrement avancé.

  
L’Union syndicale Maritime Workers Union of Nigeria (MWUN) s’est dite satisfaite de sa rencontre avec le ministre du Travail et les autorités des Ports du Nigeria à Abuja. « Ils se sont engagés fermement à réparer les routes », a déclaré à l’AFP Adewale Adeyanju, le secrétaire général de la MWUN. « Nous avons dès lors décidé de suspendre la grève et nous appelons nos membres à continuer le travail », a-t-il ajouté.
 
La semaine dernière, M. Adeyanju avait lancé un ultimatum au gouvernement, menaçant de bloquer le port d’importations et d’exportations le plus important du Nigeria, pays de quelque 190 millions d’habitants.
Compte tenu de l’état des routes, les camions peuvent rester bloqués des jours, voire des semaines, dans le quartier d’Apapa, l’un des plus vétustes de Lagos. Le port de Lagos représente pourtant 60% des importations maritimes du pays et a généré près de 70% de ses revenus douaniers (2,2 milliards d’euros en 2017).

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos