Ituri : Le conflit Lendu/Hema continue de faire des victimes  

Ituri : Le conflit Lendu/Hema continue de faire des victimes  

Esther Nsapu, correspondante dans le sud-Kivu

Depuis plusieurs années, la province de l’Ituri est secouée par les conflits inter-ethniques, dont le plus connu est celui entre les communautés Hema et Lendu.

Ces deux peuples originaires du territoire de Djugu et de Irumu sont en guerre, et cette guerre met en danger la population de la province de l’Ituri et touche même d’autres communautés voisines qui subissent les dommages collatéraux de ce conflit. Selon l’histoire, ces deux peuples se disputent les limites des terres. Curieusement ce conflit foncier s’est vite transformé en guerre tribal faisant de nombreuses victimes.

Le peuple Lendu est connu comme agriculteur et chasseur pendant que les Hema sont considérés comme un peuple de pasteurs à la recherche de terres et de pâturages.

Ce dimanche, la Commission Justice et Paix du Diocèse Catholique de Bunia (CJPD), a rapporté que certains membres de la communauté Lendu ont fait irruption dans la localité de Radju, groupement Utcha en Chefferie des Bahema-Nord, faisant 30 morts, 12 blessés graves, 600 maisons incendiées, plusieurs dizaines de déplacés vers Bule, Fataki et Iga Barriere sans compter le vol du bétail et des biens.

« Les combattants Lendu arborant un bandeau rouge portaient des armes blanches, des armes de guerre et des amulettes. Ils ont incendié des cases et emporté des biens en éliminant les personnes visibles et celles qui leur résistent ».

Contacté, le révérend Ngabu Lidja Chrysanthe, coordonnateur de la commination Justice du Diocèse Catholique de Bunia (CJPD), dit avoir dénoncé et alerté les autorités ainsi que la communauté internationale pour appeler à la protection des civils et de leurs biens.

Dans un cri d’alarme rendu public ce dimanche, la Commission justice et Paix du diocèse catholique de Bunia (CJPD) dit que ces troubles remettent en question la cohabitation pacifique et la dynamique de paix relancée depuis le 21 décembre 2007 avec la campagne de pacification lancée par l’autorité provincial.

Les représentants des communautés Hema et Lendu ont plusieurs fois appelé au calme mais sans effet. Les massacres se poursuivent entre les deux communautés. Dans le territoire de Djugu, plusieurs villages se sont vidés de leurs habitants. Les populations craignent les violences qui peuvent surgir dans la région.

Ce lundi matin, des manifestations spontanées ont eu lieu dans la ville de Bunia pour protester contre ces tueries et les violences. Ces jeunes de la communauté Hema, ont brulé des pneus sur le Boulevard de libération, paralysant ainsi la circulation.

« Pour calmer les tensions, la police est intervenue pour disperser les manifestants. Les coups de feu ont été entendus ce matin, ce qui a obligé les écoles et les magasins à fermer leurs porte », souligne le révérend Ngabu Lidja.

Il appelle donc la jeunesse à ne pas céder à la « manipulation identitaire et politicienne » et les autorités à punir les coupables pour préserver la paix et l’Unité dans le territoire de Djugu et ses environs.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos