RDC : un prêtre relâché après 48 heures d’enlèvement

RDC : un prêtre relâché après 48 heures d’enlèvement

Un prêtre catholique et une autre personne enlevés dans l’est de la République démocratique du Congo ont été relâchés 48 heures plus tard par des ravisseurs non autrement identifiés, a-t-on appris jeudi auprès d’un responsable ecclésiastique.

« L’abbé Robert Masinda et l’une des personnes enlevées en même temps que lui ont été relâchés » mercredi soir, a déclaré à l’AFP Mgr Melchisédech Sikuli, évêque du diocèse de Butembo-Beni dans la province du Nord-Kivu (est).

La troisième personne « s’était échappée » plus tôt, a-t-il expliqué.

Les trois hommes, un prêtre et deux ingénieurs agronomes, avaient été enlevés lundi soir à Beni alors qu’ils revenaient des champs.

On ignore l’identité des ravisseurs mais les enlèvements de civils sont régulièrement rapportés dans la province du Nord-Kivu, repaire de dizaines de milices armées.

En juillet 2017, deux autres prêtres de ce diocèse de Beni-Butembo avaient été enlevés par des miliciens non identifiés.

En 2012, trois prêtres assomptionnistes avaient été enlevés près de Beni par de présumés rebelles ougandais musulmans des Forces démocratiques alliées. Depuis, on est sans nouvelles d’eux.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos