RDC 12 marches non réprimées, soulignent les évêques

RDC    12 marches non réprimées,  soulignent les évêques

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a diffusé lundi un communiqué faisant le bilan provisoire des marches du dimanche 21 janvier, dont la répression par la police, notamment par tirs à balles réelles, a fait un minimum de 6 morts.

L’Eglise du Congo a, elle aussi, « déploré l’usage excessif et disproportionné de la force face aux manifestants n’ayant que des bibles, des chapelets et des rameaux en mains ». Selon son bilan provisoire, il y a eu 6 morts par balles, 127 blessés dont certains par balles, 210 interpellations dont la plupart n’ont pas été confirmées en arrestation.

Les manifestants ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes dans 22 paroisses, à coups de gaz lacrymogènes et coups de feu dans 75 paroisses, par sommation verbale dans 4 paroisses, par interdiction d’accès à la paroisse dans l’une d’entre elles, la messe a été interdite dans 4 paroisses, des marches ont eu lieu dans l’enceinte de la paroisse dans cinq d’entre elles et elles ont été étouffées par un fort déploiement militaire dans 54 paroisses – tandis que dans 12 autres, les marches ont eu lieu sans entrave.

Les évêques soulignent, en effet, qu' »il y a eu 12 marches encadrées de manière professionnelle par la Police nationale congolaise et, en conséquence, il n’y a eu aucun incident à déplorer. Et donc, l’organisation de marches pacifiques en RDC reste possible s’il y a bonne foi des autorités compétentes ».

MFC

Que pensez-vous de cet article?