RDC : 6 morts et 210 arrestations selon le bilan de la nonciature

RDC : 6 morts et 210 arrestations selon le bilan de la nonciature

La mobilisation des Congolaises et des Congolais pour la marche des catholiques de ce dimanche 21 janvier a été bien supérieure à ce qu’elle fut le 31 décembre et des cortèges ont été signalés dans la plupart des grandes villes du pays comme le démontre le premier bilan réalisé par la nonciature apostolique.

La répression du pouvoir du président hors mandat Joseph Kabila n’a pas faibli. Mais cette fois, face à la mobilisation populaire, les marches n’ont pu être contenues aux abords des églises. Ce qui a permis aux « marcheurs » de descendre dans la rue pour une véritable démonstration de force face à la police et à l’armée qui ont utilisé des gaz lacrymogènes pour faire reculer les manifestants pacifistes. Des Congolaises et des Congolais désarmés qui n’ont pas hésité, parfois, à s’agenouiller face à ceux qui tiraient sur eux.

Selon une première analyse de la situation par la nonciature apostolique, le bilan provisoire serait de 6 tués (tous à Kinshasa, dont une aspirante à la vie religieuse), 80 blessés et 210 arrestations (dont trois prêtres à Kinshasa, 2 journalistes et 4 mineurs d’âge à Kisangani).

Ces chiffres sont issus de « sources sûres » mais sont encore des « provisoires », selon le document qui nous est parvenu ce dimanche soir.

Les villes concernées par ce premier point : Kinshasa, Kananga, Mbuji Mayi, Lubumbashi, Goma, Bukavu, Kisangani,  Mbandaka. Dans toutes ces villes, des paroisses ont été ciblées par les forces de l’ordre et des tirs à balles réelles ont été dénoncés à Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Goma, Bukavu, Kananga et Mbuji Mayi. Dans toutes ces villes, les détenteurs de la force publique n’ont donc pas hésité à ouvrir le feu sur des manifestants pacifistes.

La fuite en avant du régime Kabila se confirme plus que jamais.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos