La RDC condamnée par un juge américain

La RDC condamnée par un juge américain

Un juge fédéral américain vient de condamner la République démocratique du Congo à payer un peu plus de 500.000 dollars à trois manifestants qui ont été brutalement pris à partie à Washington, devant l’hôtel où était descendu Joseph Kabila en 2014.

Les trois hommes étaient venus manifester contre les atteintes aux droits de l’homme en RDC. Ils se trouvaient devant le Capella Georgetown Hotel quand ils ont été frappés par les gardes du corps du président congolais, le 6 août 2014. Joseph Kabila était dans la capitale américaine à l’occasion d’un sommet entre les Etats-Unis et les chefs d’Etat africains.

Jacques Miango, un des trois réfugiés congolais tabassés ce jour-là, a donc dû se battre quatre années pour obtenir gain de cause.

Finalement, ce 16 janvier 2018, le juge Amy Berman Jackson a condamné par défaut l’Etat congolais à payer la somme de 562.660,06 dollars à Miango, son épouse et deux autres opposants (Matala Kayaya et Ouwo Likutu).

Que pensez-vous de cet article?